Comment calculer 30% d’endettement ?

Le taux d’endettement est assez connu des emprunteurs, il représente sous forme de pourcentage la somme des revenus qui sont alloués au remboursement de prêts bancaires, comme le crédit immobilier ou le crédit à la consommation.

Calculer son taux d’endettement est primordial quand il s’agit de gérer son budget, ou pour déterminer son profil d’emprunteur afin de faire un crédit pour financer un projet ou un bien matériel. Si vous désirez savoir si votre taux d’endettement est suffisamment bas pour vos futures dépenses, découvrez comment effectuer le calcul de ce taux dans cet article.

A lire également : Pourquoi acheter de la Cryptomonnaie ?

Comment calculer son taux d’endettement ? Explications

Pour commencer, voici comment obtenir le taux d’endettement afin de déterminer son profil d’emprunteur et savoir si l’on dépasse les 33 %. En effet, dépasser les 33 % d’endettement signifie qu’une banque ne pourra pas vous accorder un crédit, à part si vous possédez des revenus très élevés.

Le taux d’endettement s’exprime en pourcentage et est calculé au mois. Il correspond en réalité au rapport de vos charges fixes et de vos revenus obtenus chaque mois. Afin de le calculer, il suffit de faire l’addition de la totalité des charges fixes, comme le loyer, les pensions et les prêts que vous êtes en train de rembourser.

A lire en complément : Pourquoi devriez-vous suivre des blogs sur la thématique assurance vie ?

Ensuite, additionner tous les revenus que vous obtenez chaque mois, cela inclut votre salaire ou solde, vos aides perçues ou les loyers que vous obtenez. Par la suite, divisez les deux totaux obtenus par ces deux additions et multipliez le résultat par 100. Vous obtiendrez ainsi le taux d’endettement.

Déterminer le niveau de son endettement

Comme nous l’avons déjà évoqué précédemment, le seuil maximal que les banques autorisent est un taux d’endettement de 33 %. Ce seuil dépassé, elles considèrent que vous n’avez pas la capacité financière de pouvoir emprunter de l’argent. Néanmoins, sachez que certaines banques peuvent augmenter cette limite, elle n’est pas fixée dans la loi française.

Plus vos revenus sont élevés, plus ce taux de 33 % paraîtra moindre, cela est surtout pour empêcher les personnes avec des revenus plus faibles de s’endetter et de se mettre en danger financièrement. Il faut savoir que ce taux d’endettement est perçu différemment selon son budget.

Sachez que plus votre taux d’endettement sera bas, plus les banques vous accorderont un crédit facilement. Votre taux d’endettement est calculé afin de déterminer votre profil d’emprunteur, qui servira par la suite à vous accorder ou non un prêt. Ce profil d’emprunteur correspond tout simplement à votre capacité à pouvoir rembourser un prêt à votre banque.

Les catégories d’endettement

On distingue deux niveaux d’endettement :

  • Être bien endetté.
  • Être mal endetté.

La première catégorie concerne les personnes qui ont effectué un ou plusieurs crédits, et dont le paiement des mensualités avec les intérêts ne présente aucune mise en danger par rapport à leurs revenus disponibles. Cela concerne les personnes avec un taux inférieur à 33 %.

Néanmoins, vous pouvez entrer dans la catégorie “mal endetté” dans le cas où vous avez dépensé de manière excessive en comparaison à vos revenus disponibles et votre épargne. Vous êtes considéré comme mal endetté si votre taux d’endettement est supérieur à 33 %, et approche des 50 %.

Si vous souhaitez alléger votre endettement, il est conseillé de procéder à un regroupement de crédit ou rachat de prêt. Cela vous permettra de minimiser les mensualités de plusieurs crédits en les rassemblant en un seul et diminuer les taux d’intérêts.

Il existe une dernière catégorie en cas d’endettement plus extrême : le surendettement. Dans ce cas-là, vous ne pouvez simplement plus rembourser un prêt et vous faites face à des soucis par rapport à vos paiements, comme des frais bancaires élevés ou des pénalités. Vous êtes surendetté si votre taux d’endettement se retrouve plus élevé que 55 %, selon vos revenus disponibles.

Sachez qu’il est possible d’être surendetté à cause de circonstances déplaisantes, comme des accidents ou un changement de vie professionnelle important. Néanmoins, ce surendettement peut vous suivre assez longtemps si vous n’avez simplement pas bien géré votre budget.