Comment faire un relevé d’architecture ?

Le relevé d’architecture est un document primordial dans tous projets de rénovation. En effet, ils y figurent les impératifs qu’impose un bon travail de rénovation aussi bien pour les projets futurs que pour ceux en cours. Par conséquent, produire un bon relevé d’architecture revient à y intégrer tous les éléments intervenants dans la rénovation et ce dans les moindres détails. Découvrez dans cet article la procédure à suivre.

Réunir tous les éléments nécessaires dans le relevé

Au premier abord, votre document doit faire figure des murs porteurs et extérieurs tout en mettant accent sur leurs épaisseurs réelles. Le schéma doit être fait à base de lignes épaisses et bien dures de manière à être clair et parfaitement lisible.

A voir aussi : Formulaire 2072 : sociétés concernées ?

Aussi, il faudra rester dans cette même optique pour le reste des éléments : portes, ouvertures et fenêtres. Sur votre relevé, n’oubliez non plus de marquer les dimensions et le positionnement de chaque composant de la maison.

À cet effet, vous devrez aussi prendre en compte les cloisons de distributions sans oublier les encadrements et portes qui y sont disposés.

A découvrir également : Quels sont les documents à fournir pour un prêt immobilier ?

En outre, la disposition des compteurs d’électricité, d’eau et de gaz ainsi que celle des grilles de ventilation et l’emplacement de production d’eau chaude seront très déterminants. Par ailleurs, les hauteurs du plafond et du sous-plafond devront être marquées en pointillé.

Pour finir, les gaines électriques et les évacuations d’eau doivent également faire partie de votre relevé d’architecture.

Suivre des modèles de relevés d’architecture bien établis

En effet, en vous inspirant d’autres copies de relevés, vous devrez être en mesure d’accélérer le processus. C’est une astuce très recommandable en architecture.

Pour trouver les exemples de relevés qu’il vous faut, vous pourrez soit passer par des professionnels ou faire des recherches sur le net. De plus, en cas d’incompréhension, vous pourrez toujours recourir à un expert pour plus de lumière.

En général, les erreurs dans le domaine de l’architecture sont impardonnables. En vue de parfaire votre travail, il est donc primordial que vous preniez toutes les précautions nécessaires.

Respecter les règles de base

La réalisation du relevé d’architecture suit un règlement bien précis. L’intérêt de la légende et de l’échelle constitue à cet effet l’un des impératifs à ne pas omettre.

La lisibilité du relevé était très demandée aussi bien en photographie qu’en version imprimée, il est donc logique que celui-ci respecte une certaine échelle graphique.

Pour ce qui est de la légende, elle assure la clarté des graphismes sur le document tout en assistant sur l’état des lieux. Par conséquent, ignorer leur importance revient à bâcler votre travail d’une manière ou d’une autre.

Bien s’équiper pour le travail

Pour arriver à bout de votre projet, vous devrez réserver un équipement conséquent. Vous aurez spécifiquement besoin :

  • De photographies annotées figurantes en forme détaillée des renseignements sur le caractère architectural, la nature des revêtements, etc.
  • des coloriages noirs de préférence
  • des logiciels d’architecture et de dessin retrouvables sur le marché du bâtiment

En respectant les consignes ci-dessus et en vous équipant en conséquence, vous devrez être en mesure de faire un relevé d’architecture utilisable même à long terme.