Comment créer un mur végétal ?

Envie de créer un mur végétal chez vous ? Le mur végétal possède de nombreux avantages esthétiques mais aussi pratiques. Sur une façade, sur un côté de votre habitation et même en intérieur, le mur végétal de plantes est en vogue et gagne à être connu. Nous vous expliquons en détails pourquoi et comment faire un mur végétal ou un mini jardin chez vous, avec en bonus un tuto mur végétal d’intérieur.

A découvrir également : Toboggan pour enfant : comment choisir le bon ?

Qu’est-ce qu’un mur végétal ?

Le mur végétal est une manière simple et efficace de décorer son intérieur mais aussi une façade de maison. Ce type de décoration végétale est une façon de végétaliser un intérieur et d’apporter une touche de verdure. Créer un mur végétal n’est pas une tâche complexe mais c’est un processus qui requiert de la technique, du soin et de la patience.

Vous avez envie de créer un mur végétal chez vous ? En intérieur, les murs végétaux sont un bon moyen d’apporter de l’oxygène. Le mur végétal est en vogue depuis quelques années dans le domaine de la décoration d’intérieur et s’intègre parfaitement bien au sein d’une habitation. 

A voir aussi : Quels sont les différents loisirs ?

En créant un mur végétal et en végétalisant un espace, vous permettez à un écosystème de se former. L’air de la maison peut se renouveler grâce à chaque plante. Ainsi, c’est la qualité de l’air qui est en jeu. Une plante a une fonction au niveau de l’air : en produisant de l’oxygène, chaque plante a un impact sur l’environnement dans lequel nous vivons. Les quantités de dioxyde de carbone sont ainsi limitées, ce qui crée un équilibre ambiant dont vous récupérez les bénéfices au quotidien. 

De manière générale, un mur végétal se compose d’un support  qui est fixé sur le mur, et du substrat qui va permettre aux plantes de se développer. On peut ajouter un système d’irrigation à un mur végétal, en intérieur, tandis qu’en extérieur, le mur végétal récupère généralement l’humidité ambiante ou les eaux de pluie afin de s’auto-irriguer. Pour faire un mur végétal, il fait donc penser en amont à l’évolution de votre création, afin qu’elle puisse se réguler et que les plantes puissent pousser au mieux, en ne manquant de rien. 

Pourquoi faire un mur végétal chez soi ?

Il existe de nombreux avantages à créer un mur végétal chez soi. Si par exemple vous avez chez vous un mur nu que vous souhaitez décorer, et si vous vous sentez une âme contemplative et que vous avez le goût de la décoration, alors le mur végétal est fait pour vous !

L’un des autres avantages à créer soi-même un mur végétal chez soi est que ce type d’installation permet de végétaliser un espace et d’apporter une touche à la fois esthétique et naturelle. Le mur végétal est en évolution constante et permet aussi de renouveler l’air. En effet, les plantes forment ensemble un petit écosystème qui se renouvelle de lui-même. 

En régulant la qualité de l’air et l’hygrométrie, les plantes présentes dans votre mur végétal permettent également de limiter l’utilisation des climatiseurs. La présence des plantes dans un intérieur favorise le rafraîchissement de l’air ambiant et vous évite de faire appel à des machines, lorsque le temps se réchauffe à l’extérieur. Vous profitez ainsi d’un espace intérieur plus frais et agréable à vivre au quotidien.

Au même titre que la planète s’est toujours régulée par la présence des plantes, au sein d’une habitation, le processus est similaire et vous permet de limiter la consommation d’énergie. On dit d’ailleurs souvent que les forêts sont les poumons de la Terre : en apportant une mini forêt et des plantes qui forment un écosystème local, vous favorisez l’amélioration de la qualité de l’air.

Mur végétal : décoration et contemplation à la maison

Les mouvements et les tendances de la décoration d’intérieur ont bien évolué ces dernières décennies. En invitant la nature et des artefacts naturels (par opposition à artificiels) chez soi, c’est aussi la contemplation qui est favorisée au quotidien. 

Votre intérieur devient vivant et vous avez la possibilité de changer votre perception au quotidien. Au même titre que l’on se laisse doucement influencer par une lecture ou un loisir, la création d’un mur végétal est un moyen d’apporter la spontanéité de la nature dans votre quotidien. La contemplation est au rendez-vous et en passant devant votre mur végétal, vous prenez une véritable bouffée d’air frais.

Le mur végétal est une pause visuelle de poésie. Il attire les regards et attise la curiosité. En extérieur, le mur végétal participe au renouvellement de l’air et invite les gens à contempler la nature qui se développe sur un plan vertical. Il y a une part de fascination poétique dans le mur végétal, qui explique pourquoi cette décoration connaît un aussi franc succès en milieu urbain et en décoration d’intérieur, chez les particuliers. En intérieur, vous avez chez vous un vrai petit jardin poétique qui invite à la ressource, au recentrage, à l’intériorité et à la douceur de vivre.

Qui peut créer un mur végétal ?

Créer un mur végétal n’est pas réservé aux professionnels de la nature ou de l’horticulture, et encore moins au pépiniéristes. À partir du moment où vous avez chez vous, en intérieur ou en extérieur, un mur libre et nu et que vous souhaitez en faire quelque chose, tout est possible !

Faire un mur végétal demande certes de la recherche et de la patience, mais cela reste une activité ouverte à tous. Si vous avez envie de prendre le temps de décorer votre intérieur, rien ne vous empêche de vous lancer.

Cette activité est par ailleurs un excellent moyen de créer une interaction avec les enfants. S’ils sont un minimum intéressés par la nature et par les processus de bouture, de floraison, de pousse et par les cycles naturels, ils seront a priori ravis de participer à la création d’un mur végétal à la maison ! 

Végétaliser un mur est une activité qui peut prendre plus ou moins de temps, en fonction de la surface que vous souhaitez végétaliser en intérieur. En extérieur, il faut savoir que le choix de chaque plante sera différent des choix que vous ferez pour un mur végétal d’intérieur. 

Où installer un mur végétal chez soi ? 

Le mur végétal s’invite chez vous en intérieur comme en extérieur. Le mur végétal étant fabriqué sur plan vertical (sa spécificité), il doit pouvoir être installé à un endroit où les plantes recevront tout ce dont elles ont besoin pour se développer. Luminosité, air, eau… Tout doit être pensé en amont afin que votre mur végétal soit en totale autonomie et se développe sans entrave (sans compter l’apport en eau, en intérieur).

Faire son mur végétal en intérieur

En intérieur, vous pouvez installer un mur végétal dans une zone située près d’une source naturelle de lumière (puits de jour, véranda, fenêtre, baie vitrée, etc.). Votre mur végétal ne doit pas être installé au-dessus d’une source de chaleur, sous peine de voir votre mur végétal se développer à la belle saison et se dessécher à l’arrivée de l’hiver.

Une surface de mur végétal en maison est généralement moins importante qu’une surface de mur végétal en extérieur : votre mur végétal aura besoin d’un système d’irrigation automatique si vous optez pour une grande surface sur plan vertical.

Retenez avant tout que le mur végétal est fait pour être vu, et qu’il peut être bien de le mettre en valeur au détour d’un coin de palier, ou dans un couloir. Les pièces de transition sont conseillées pour installer un mur végétal. En revanche, il est déconseillé d’installer de grands murs végétaux dans des pièces de vie telles qu’une chambre, pour des raisons d’hygrométrie et d’air trop humide. 

Une véranda est conseillée pour l’installation d’un mur végétal autoporté, si vous avez suffisamment d’espace sur l’un des murs qui donnent accès à la véranda. Si vous n’avez que 3 côtés sur votre véranda et que ces surfaces sont vitrées, prenez soin d’étudier la faisabilité de votre projet de mur végétal avant de vous lancer. 

Faire son mur végétal en extérieur

Si vous souhaitez installer un mur végétal en extérieur, le mieux est de choisir une façade avec une exposition (luminosité) convenable pour les plantes que vous allez choisir. Ce paramètre est essentiel et entre en première ligne de compte pour la création d’un mur végétalisé. En effet, si l’espace végétalisé est trop exposé au soleil, votre mur végétal risque de s’épuiser et de sécher au soleil, notamment si vous comptez sur une irrigation naturelle par eaux de pluie.

Le climat de la région dans laquelle vous êtes est aussi un paramètre important à prendre en compte avant de faire votre mur végétal. Il faudra dans tous les cas suffisamment de lumière naturelle et d’apport naturel en eau pour que votre mur végétal se développe sans aucun souci.

Sur une façade en extérieur, vous pouvez aisément compter sur la pousse du lierre pour faire votre mur végétal. Les plantes grasses sont déconseillées si votre façade est très humide ou si vous vivez dans une région humide.

Quelles plantes choisir pour faire un mur végétal ?

Il existe de nombreuses plantes à intégrer à un mur végétal. Il est important de choisir celles-ci en fonction de votre disponibilité. Une fois qu’il est créé, fixé et qu’il commence à vivre par lui-même en formant un petit écosystème naturel, le mur végétal demande tout de même un minimum d’entretien et donc de temps.

Cet entretien passe globalement par l’arrosage des plantes et par l’observation de l’évolution de chaque plante sur le mur. Certaines prendront et d’autres pas : lorsque l’on installe des plantes sur un mur végétal, c’est un peu le pari à faire.

Le taux de réussite lorsque l’on se lance dans la création d’un mur végétalisé peut varier, en fonction de la luminosité ambiante, de la qualité de la terre, de l’apport en eau et tout simplement de la capacité d’adaptation de la plante. L’apport régulier en eau est nécessaire pour tout mur végétal : c’est la fréquence de cet apport qui va varier, selon les plantes que vous allez choisir pour créer votre mur végétal. 

Plantes grasses et succulentes

Il est donc conseillé de choisir, dans le doute, des plantes qui ne requièrent que peu d’entretien. Des plantes grasses, dites succulentes, sont recommandées pour créer un mur végétalisé viable et pérenne dans le temps. Pour votre déco d’intérieur et pour faire de votre maison un véritable havre de paix, vous pouvez aussi choisir des mousses, qui apporteront leur touche de douceur à votre mur végétal.

Parmi les plantes d’intérieur qui peuvent servir de déco pour mur végétal, vous avez l’embarras du choix : on optera pour un dracaena, des fougères, des misères, du zamioculcas, du Spathiphyllum, de l’asparagus, de la sansevieria, de la clivia, du lierre, du pothos ou encore de l’aeschynanthus et du peperomia.

Ces plantes sont idéales dans le cadre d’une création de cadre végétal. Veillez à prendre des variétés et des espèces de plantes qui requièrent le même type d’entretien au quotidien : l’arrosage sera plus facile pour vous.

D’autres espèces et variétés de plantes sont conseillées pour un mur végétal, notamment en cas de faible éclairage (ajout d’un éclairage artificiel). En effet, en choisissant ce genre de système, vous élargissez considérablement le choix des variétés. Certaines plantes ne supportent pas du tout l’ombre, ce qui est le cas des plantes à feuillage panaché et coloré.

Pour produire leur chlorophylle, elles ont besoin de lumière et ne peuvent survivre dans un endroit sombre. Opter pour l’ajout d’un éclairage artificiel est un bon compromis et vous permet de faire un vrai choix varié dans les plantes qui vont constituer votre mur végétal. Ces variétés incluent à la fois :

  • Des plantes issues des forêts tropicales ;
  • Des plantes qui sont heureuses avec une bonne lumière ;
  • Des plantes classiques d’appartement

Parmi ces plantes, on peut notamment citer des plantes classiques d’intérieur : l’anthurium, la calathéa, les bégonias, le ficus rampant, le syngonium, la maranta, le fittonia…

Vous pouvez aussi opter pour une pachira aquatica, un petit palmier, un scheffleras nain panaché… Ces dernières variétés sont adaptées à un placement en haut d’un mur végétal, car elles ont ainsi la possibilité de grimper si besoin.

À noter : si vous faites le choix de mettre des plantes grasses dans votre mur végétal, ne mixez pas les variétés de plantes grasses avec des variétés de plantes d’appartement.  En effet, les besoins en eau de ces espèces de plantes sont radicalement différents. Veillez à choisir vos plantes en fonction de ce critère essentiel avant de faire votre mur végétal. 

Par ailleurs, si vous faites le choix d’installer un éclairage artificiel, celui-ci peut prendre diverses formes, selon ce que vous recherchez (effet, ambiance, besoin, etc. Votre éclairage artificiel peut se présenter sous la forme d’un tube fluorescent, d’une lampe à vapeur, d’une lumière horticole ou d’une lampe à décharge. 

Combien coûte un mur végétal ?

La création d’un mur végétal peut vous coûter très peu comme elle peut vous coûter assez cher. Tout dépend si vous décidez de faire appel à une personne extérieure pour créer votre mur végétalisé. Si vous décidez de fabriquer vous-même votre mur végétal, il est tout à fait possible de récupérer du matériel et des plantes afin de limiter le coût de votre mur végétal.

Certaines personnes sont spécialisées dans la création de murs végétaux ou végétalisés. En faisant appel à ces entreprises, vous bénéficiez de conseils professionnels et d’une expertise en la matière. En fonction de la surface à végétaliser, il peut être intéressant de faire appel à des professionnels de la végétalisation en milieu urbain. 

Les murs végétaux n’ont pas les mêmes spécificités, selon qu’ils sont créés en intérieur ou en extérieur. Il convient donc, pour avoir une idée du prix de la création d’un mur végétalisé, de connaître tous les paramètres qui encadrent votre projet de mur végétal. 

Environnement (intérieur, extérieur), nature du revêtement, surface à végétaliser, difficulté des conditions d’accès, nature des plantes choisies pour végétaliser la zone, choix des matériaux pour le support du mur végétal, main d’œuvre, etc. Tous ces critères sont importants et permettent de chiffrer le coût d’un mur végétal chez soi.

Quel matériel utiliser pour créer un mur végétal ?

Afin de créer un mur végétal qui dure dans le temps, il est possible d’utiliser divers systèmes de fixation et d’organisation des plantes sur le mur végétal. Il est possible d’utiliser une palette, une planche, du grillage… Voici pour vous une liste non exhaustive du matériel dont vous aurez besoin pour créer vous-même votre mur végétal :

  • Une palette ou une planche de bois ou d’OSB, pour la fixation au mur (structure solide du mur végétal)
  • Un film de polyéthylène ou de polyane  (film souple)
  • Un grillage à petites alvéoles (de type de grillage à poules)
  • Un bon terreau pour plantes grasses et succulentes 
  • De la sphaigne (type de mousse)
  • Des plantes grasses à installer sur votre mur végétal
  • Des outils : une agrafeuse murale, des agrafes, de la colle à bois, une pince coupante, un marteau, des clous, un mètre

Le film de polyéthylène ou de polyane va essentiellement servir à rendre imperméable votre mur végétal. En effet, le terreau présent dans un mur végétal est souvent humide. Il est donc primordial de bien rendre le système étanche afin de ne pas abîmer le mur.

Tout ce matériel se trouve en magasin de jardinage et en magasin de bricolage. Afin de limiter les coûts inhérents à la création de votre mur végétal, vous pouvez bien sûr faire de la récupération d’objets ou même du troc de plantes avec des amis ou des associations.

Comment créer un mur végétalisé chez soi : le tuto

Pour créer un mini jardin chez vous, vous n’avez plus qu’à suivre les étapes suivantes :

  • La structure de votre mur végétal est choisie : planche de bois, palette, planche en OSB, etc.
  • Rendez cette structure imperméable en fixant du film de polyéthylène dessus (ou polyane) et dans le fond ;
  • Fixez ce film à l’aide de la colle à bois ;
  • Si vous avez récupéré de la sphaigne (mousse), placez-en dans le fond de votre structure, imbibée d’eau, et ajouter du terreau spécial plantes grasses et succulentes ;
  • A l’aide de la pince coupante, découpez une surface de grillage à poules équivalente aux mesures de la planche ou de la palette que vous avez choisie en guise de structure de mur végétal.
  • Le grillage à poules est fixé à l’avant de la planche à l’aide de l’agrafeuse ; les plantes ressortiront à travers le grillage ;
  • Comptez 25 petites plantes grasses ou succulentes pour 1 mètre carré de mur végétal
  • Découpez le film de polyéthylène en trop ;
  • Préparez les succulentes que vous avez au préalable récupérées afin de les placer dans les niches créées dans le cadre en bois de votre structure ;
  • Elargissez les trous du grillage au besoin afin de laisser passer les racines et de les placer délicatement dans un trou fait dans la mousse (sphaigne) ;
  • Les plantes doivent être espacées d’un minimum de 25 centimètres entre elles afin d’avoir la place de se développer ;
  • Disposez les plantes grasses en fonction de vos goûts esthétiques;
  • Chaque plante a besoin d’un temps d’enracinement nécessaire ; arrosez régulièrement afin de permettre ce processus ;
  • Vous avez ensuite la possibilité d’ajouter des pieds à votre structure / support ou cadre de bois, si vous tenez à ce que ce soit une structure autoportée ;

La déco du cadre ou du support choisi peut aussi être un bon moyen d’embellir cette création végétale. Si vous avez choisi un cadre de bois équivalent à la surface et à la configuration d’une palette, celui-ci peut tenir tout seul grâce à l’ajout de pieds en bois, ou alors être fixé au mur si besoin.

Comment entretenir un mur végétal chez soi ?

L’entretien d’un mur végétal fait maison est relativement simple. Les plantes qui prennent devraient rester heureuses dans leur mousse. Celles qui n’auront pas réussi à prendre peuvent être éliminées si elles ont séché entre temps. Vous pouvez aussi remplacer les variétés de plantes grasses qui n’ont pas pris par d’autres variétés peut-être plus rustiques.

L’arrosage du mur végétal

L’arrosage du mur végétal est l’entretien le plus important d’un mur végétalisé. Celui-ci doit idéalement s’épanouir dans un environnement oscillant entre +10 °C et +30 °C. Pour les surfaces plus importantes de murs végétaux, un système d’irrigation automatique peut être mis en place. Ceci est vivement recommandé dans le cas où vous n’avez que peu de temps à consacrer à votre mur végétal.

À noter : la luminosité est faible à l’endroit où vous souhaitez installer votre mur végétal ? Vous pouvez changer les espèces de plantes que vous comptiez placer dans votre cadre, en optant plutôt pour des plantes qui supportent bien l’ombre. L’ajout d’un éclairage artificiel peut être nécessaire afin de mettre en valeur votre cadre végétal ou votre mur végétalisé.

Vous pouvez utiliser un vaporisateur rempli d’eau afin d’atteindre les mousses (sphaigne) lors de l’arrosage. Si l’arrosage est trop contraignant, n’hésitez pas à installer un système d’irrigation automatique, qui vous permettra de vous libérer du temps et d’assurer un soin de qualité à votre mur végétal. Dès que vous percevez une faiblesse sur vos plantes, prenez-en soin et remplacez les sujets non adaptés.

Le nettoyage d’un mur végétal

Votre mur végétal a besoin, pour rester beau et en forme, d’être nettoyé de temps à autre. Vous pouvez apporter un grand soin à votre mur végétal en le nettoyant plusieurs fois par an. Ce nettoyage passe par l’élimination des feuilles et des fleurs mortes, le cas échéant. 

Toutes les fleurs fanées doivent être enlevées afin de permettre au mur végétal de se renouveler. Les nouvelles feuilles et les nouvelles fleurs peuvent apparaître si les éléments fanés sont enlevés.

Par ailleurs, sur un mur végétal, la croissance des végétaux n’est pas égale et certaines plantes peuvent pousser plus rapidement et vigoureusement que d’autres. Il est donc important de prêter attention à ces croissances différées et d’harmoniser votre mur végétal en taillant de temps en temps certaines plantes. 

Système d’irrigation d’un mur végétal : comment le créer ?

Vous êtes sur un projet de cadre ou de mur végétalisé ? En fonction de la taille choisie, vous aurez peut-être besoin de créer et d’installer un système d’irrigation. Pour un mur végétal inférieur à 1 mètre carré de surface, l’arrosage manuel est vivement déconseillé, car il peut s’avérer contraignant.

Toute l’année, votre mur végétal a besoin d’entretien et de soins. C’est pour cette raison qu’il est conseillé de mettre en place un système d’irrigation automatique afin de ne pas laisser vos plantes en souffrance si la surface du mur végétal se révélait trop importante.

Pour mettre en place un arrosage automatique pour votre mur végétalisé, vous aurez tout d’abord besoin de vous procurer une pompe à eau, de petites pièces d’irrigation, un brumisateur, de petits tubes transparents, un tuyau goutte à goutte (ou des goutteurs), ainsi qu’un programmateur électronique et un réservoir d’eau, pour parfaire le tout et être sûr de fournir une bonne irrigation à vos plantes, toute l’année.

Entretenir son système d’irrigation

Le système d’irrigation de votre mur végétal a besoin d’un bon nettoyage (notamment du bac / réservoir d’eau) afin de limiter le développement de la moisissure ou de la pourriture. Cette opération permet également de renouveler l’eau. 

Surveillez le pH de l’eau (réservoir) qui irrigue votre mur végétal. Un pH correct pour des plantes se situe entre 5,5 et 6,5. Ajoutez si besoin un correcteur de pH. Le bac, par ailleurs, doit être vidangé tous les trois mois afin de s’assurer qu’aucun végétal ne pourrisse dû à une mauvaise qualité de l’eau.

Veillez également à vérifier que les trous des goutteurs ne sont pas bouchés. Au moyen de cure-dents, vous pouvez refaire les trous pour laisser passer l’eau.

Engrais et oligo-éléments

L’ajout d’engrais peut aussi être judicieux si vous voyez que le terreau s’amenuise au fil du temps et que votre mur végétal s’est bien nourri. Au bout de 2 ans, il est conseillé de refaire un mur végétal afin de renouveler la terre et le mélange / substrat dont se nourrissent les plantes. 

Vous pouvez également ajouter des oligoéléments dans l’eau du réservoir qui alimente les tuyaux goutteurs, afin de nourrir les plantes. Cette opération peut se faire une fois tous les 6 mois, en fonction aussi de la surface de mur végétal que vous avez à entretenir.

Avoir son mur végétal chez soi

Vous êtes convaincu par la fabrication maison d’un mur végétal ? Il est conseillé de commencer par un petit cadre végétal, très simple à faire et à offrir. Vous pouvez ensuite augmenter petit à petit les surfaces des cadres végétaux que vous créez, pour ensuite vous lancer dans la création d’un mur végétal de plus d’un mètre carré.

Les murs végétaux n’aiment généralement pas la lumière directe : si vous n’avez d’autre choix que de placer votre mur végétal près d’une source vive de lumière, un voilage peut permettre de faire écran.

La décoration d’intérieur revue en mode DIY

Si vous venez d’emménager ou si vous avez un projet de maison, il peut être judicieux de réfléchir à la position de votre mur végétal, en amont de toute décoration, afin d’équilibrer les harmonies colorées. Si par exemple votre mur végétal d’intérieur est amené à faire 2 mètres sur 2 mètres, voire plus – ce qui est tout à fait possible – alors il vous faudra inclure les autres paramètres de votre décoration d’intérieur.

Ne faites pas de doublon avec des tissus ou des motifs naturels (fleurs, feuilles, feuillages). Un simple rappel de couleur peut suffire, afin de ne pas envahir la pièce en donnant un sentiment enfermant. Votre décoration d’intérieur doit rester légère et aérienne. La création d’un mur végétal ne doit pas se transformer en jungle incontrôlable chez soi…

Jouez notamment sur les contrastes de couleurs, plutôt que les camaïeux. Un orangé ou un rouge seront les bienvenus parmi les couleurs de vos ameublement ou de vos rideaux, tapisseries, etc. Créez un véritable espace zen chez vous en ajoutant des éléments japonisants ou même de la statuaire asiatique, pour une ambiance de plénitude. L’ajout d’un petit jardin zen au pied du mur végétal ou d’une fontaine peut aussi faire son effet. Vous n’avez plus qu’à tester par vous-même cette création DIY maison !

Show Buttons
Hide Buttons