Comment faire une offre immobilière ?

Afin de se procurer le bien immobilier de son choix, il est aujourd’hui important d’être en mesure de faire une offre écrite. Comment procéder pour l’établissement de son offre immobilier ? Retrouvez dans cet article la réponse à cette préoccupation.

Qu’est-ce qu’une offre immobilière ?

Une offre immobilière est une manière plus indirecte de désigner une proposition d’achat d’un bien immobilier, une proposition de prix d’achat ou encore une garantie d’achat.
Il s’agit, d’une demande écrite adressée au vendeur d’un bien immobilier par un individu qui désire acquérir ce bien. C’est en quelque sorte ce que l’on peut appeler une promesse d’achat de la part de l’acquéreur.
Une offre immobilière est soumise au vendeur par l’acquéreur et ceci, indépendamment de l’offre de vente déjà produite par le vendeur à l’attention des acquéreurs potentiels.
L’offre d’achat se révèle donc être autonome vis-à-vis de l’offre de vente faite par le vendeur.
En tant que proposition, l’offre d’achat immobilier dévoile au vendeur, le prix auquel l’acquéreur est prêt à s’approprier le bien immobilier. C’est une manière indirecte pour l’acquéreur de négocier le prix initialement proposé par le vendeur.

A découvrir également : Comment préparer une demande de prêt immobilier ?

Comment procéder pour établir son offre immobilier ?

Afin de procéder à l’établissement de son offre immobilier, il est important de procéder, soit même, à une estimation de la valeur du bien immobilier. En effet, les vendeurs procèdent à une surestimation de la valeur de leur bien. Ce qui induit en erreur les acquéreurs qui veulent en tenir compte pour leur offre. Pour y arriver, il vous faut :

annualiser le marché local et l’emplacement du bien immobilier

En fonction de la réputation de la ville et du quartier dans lesquels est installé le bien, la valeur de celui-ci peut varier. Commencez donc par vous renseigner sur l’état du marché immobilier local afin de connaître le prix moyen du mètre carré.

A lire également : Comment savoir si je paye trop cher de loyer ?

Il vous reviendra ensuite de déterminer les facteurs qui peuvent favoriser une montée ou une baisse des prix initiaux. Au nombre de ces différents facteurs vous avez : le calme ou le bruit qui règne dans le milieu, la facilité d’accès au bien et l’état du bien.

Procédez à l’étude du bien en lui-même

Il s’agit là de la seconde étape qui consiste à examiner les qualités et défauts du bien immobilier.
La cote du bien immobilier se verra augmenter ou baisser en fonction de son état.
D’après des informations recueillies sur le net, voici une grille de critères pouvant vous aider dans votre choix :
• Un appartement en rez-de-chaussée donnant sur la rue : de -15 à -25 % de la valeur moyenne
• Un appartement situé dans des étages desservis par un ascenseur : +2,5 % par étage à partir du 3e étage
• Un vis-à-vis de moins de 10 mètres : -10 %
• Une terrasse, un balcon ou un jardin : de +5 à +15 %
• Un appartement ou une maison avec vue : de +5 à +20 %
• Des nuisances sonores importantes : de -15 à -20 %
• Un logement refait à neuf : de +15 à +20 %
Une fois que vous aurez pris en compte tous ces critères, vus serez capable de réaliser une parfaite offre. Celle-ci pourra répondre aux besoins des clients pour de meilleures ventes.

Show Buttons
Hide Buttons