Quel est le salaire d’un directeur de maison de retraite ?

Le domaine de la santé regorge de plusieurs métiers. Ceux-ci sont tous aussi importants et ont chacun leur particularité comme le métier de directeur de maison de retraite. Qui peut exercer ce métier ? Combien le directeur d’une maison de retraite peut percevoir comme salaire ?

Qu’est-ce qu’un directeur de maison de retraite ?

Faire le choix de devenir directeur d’une maison de retraite n’est pas une tâche facile. Sensible au secteur de la santé, il est constamment aux petits soins des personnes à sa charge.

A lire en complément : Comment choisir le prénom de ses enfants ?

Le personnel suit ses directives et mène les activités qui leur sont confiées. Ce régisseur endosse la responsabilité de l’administration du centre.

Directeur EHPAD : salaires mensuel et annuel

En la qualité de directeur d’une maison de retraite, la rémunération salariale varie entre 2800 euros et 4 500 euros bruts. Cette estimation est le montant que peut espérer le directeur d’une maison de retraite chaque mois. Ainsi, en une année, la totalité du salaire est compris entre 33 000 et 54 000 euros. Toutefois, il faut noter que le revenu perçu par un directeur EHPAD dépend fortement de son expérience. En réalité, plus l’administrateur est un employé expérimenté, plus ses chances de voir la rémunération évoluer sont élevées.

A voir aussi : Comment être bien organisé à la maison ?

D’un autre côté, le salaire mensuel attribué au directeur dépend aussi du type d’établissement et de la réputation du centre hospitalier. Sur le territoire français, le revenu moyen pour la fonction du gérant d’une maison de retraite avoisine les 4 000 euros bruts par mois.

De même, un directeur EHPAD français qui justifie d’une ancienneté pour ce poste peut négocier sa rémunération et atteindre les 4500. Par conséquent, son revenu net par mois serait de 3500 euros en considérant un tarif horaire de 29 euros bruts.

Par ailleurs, en travaillant pour un établissement privé, le directeur peut aspirer à une rémunération encore plus élevée. Cela est possible compte tenu du fait que dans les maisons de retraite appartenant à des particuliers, la politique de rémunération est meilleure. De plus, il existe des centres hospitaliers pour personnes âgées dépendantes, qui recueillent des individus avec des infirmités. Un administrateur EHPAD employé dans une telle structure verra sa paye être bien au-dessus de la moyenne.

Directeur EHPAD : pré-requis et qualités

La qualité que l’on reconnaît au directeur de maisons de retraite est celle de l’empathie. Il est en réalité en permanence en contact avec l’équipe d’assistance. Les gestionnaires de pensionnat pour personnes âgées restent également à l’écoute des internes. Par conséquent, ils ont un sens de l’empathie très développé.

Une autre qualité distinctive du directeur est sa capacité à administrer le centre. Autant il est méticuleux sur les règles de bases de gestion, autant il est indulgent et compréhensible envers son personnel. Cela s’applique également à ses internes. C’est un vrai touche à tout, il a des notions en ressources humaines et sait anticiper sur les évènements.

Quelles formations suivre pour être un directeur d’EHPAD ?

L’aspirant au métier d’administrateur d’une maison de retraite a le choix de faire la médecine et de s’orienter après vers cette fonction. Aussi, une personne désireuse d’être à un tel poste peut passer par une école de commerce et obtenir un certificat de gestionnaire. Ce document lui permettra au fil du temps de mettre au service du centre ses aptitudes de bon manager.

Par ailleurs, on note depuis plus de deux décennies que, le poste a connu une évolution. Désormais, on exige l’obtention d’une attestation de niveau 1 : le CAFDES. C’est le « certificat d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement ou de service d’intervention sociale ». Ce document est aussi le seul parchemin qui prouve la capacité de la personne à exercer ce métier.

Les obligations et rôles du gestionnaire de maison de retraite sont en fonction de son expérience ainsi que de la taille de l’établissement. L’administrateur peut aussi décider d’être à son propre compte et d’ouvrir son établissement d’hébergement des personnes âgées dépendantes.

Pour qui est ce que le directeur d’une maison de retraite travaille ?

Généralement, c’est le ministère des Affaires sociales ou de la santé qui emploie les administrateurs de maison de retraite. Les exigences pour exercer le métier de directeur EHPAD dans le service public est de détenir une attestation. Il s’agit de l’attestation d’aptitude aux fonctions de directeur d’établissement social.

Cependant, dans le secteur privé l’aspirant au poste de directeur n’a pas nécessairement besoin de ce parchemin. Néanmoins, il doit disposer d’une expérience dans le secteur hospitalier.