Tout ce qu’il faut savoir sur un chenillard

Dans le domaine agricole, le chenillard est un outil très populaire. Il est préconisé pour une utilisation sur des terrains accidentés ou assez raides. Les agriculteurs l’utilisent également sur des vignobles ou dans les zones marécageuses. Par ailleurs, la machine présente de nombreux avantages dans son usage notamment sa grande maniabilité pour effectuer des travaux agricoles. Vous en saurez davantage sur cet appareil dans les lignes à suivre.

Chenillard : c’est quoi ?

Le chenillard viticole est un appareil utilisé dans le domaine agricole notamment dans la culture de la vigne. À la place des roues en caoutchouc, des chenilles en caoutchouc ou en métal sont montées sur l’engin. Différents éléments composent la chenille du tracteur. Il s’agit de : la roue motrice (à l’avant et à l’arrière), les galets porteurs et ceux de soutien.

Lire également : Comment bénéficier de la prime à la conversion 2021 ?

La construction du corps du chenillard est réalisée de manière à lui permettre d’accueillir le moteur et le poste de conduite. Il peut également abriter plusieurs autres accessoires. Leur installation sera effectuée en fonction des tâches à réaliser avec la machine. Cette dernière peut être dotée d’une large gamme d’accessoires.

L’objectif est de rendre l’appareil polyvalent. Comme outils complémentaires au chenillard, on peut citer : les atomiseurs, les écimeuses, les broyeurs, les épampreuses, les treuils, etc.

A lire en complément : Quelle couleur de liquide de refroidissement choisir ?

Les différents types de chenillards

À l’instar de plusieurs autres outils agricoles, le chenillard se décline en plusieurs modèles. Sur le marché, il existe trois grands types de chenillards :

Le tracteur à chenilles en caoutchouc

Il s’agit du type de chenillards le plus utilisé dans l’agriculture moderne. S’il est autant prisé par les utilisateurs, c’est en raison de ses belles caractéristiques. En effet, le tracteur à chenilles en caoutchouc est apprécié pour sa grande polyvalence. Il est également doté d’une vitesse très élevée. Aussi, l’engin peut être conduit sur des routes normales.

Le tracteur semi-chenillé

Bien qu’il soit moins populaire que le précédent, le tracteur semi-chenillé affiche quand même des atouts non-négligeables. Il est reconnu comme un tracteur normal dont il est possible d’élargir la surface d’appui. Pour cela, il faudra procéder à l’installation de dispositifs sur les roues motrices à l’arrière de l’appareil. Cette action a pour but d’empêcher l’enfoncement de la machine lorsqu’elle est notamment utilisée sur des sols mous.

Le tracteur avec roues en métal

Ce type de chenillards est destiné à un usage dans des environnements spécifiques. Il peut être utilisé sur des sols où la surface d’appui n’est pas adaptée au terrain superficiel. Celle-ci correspond plutôt à une seconde couche située en profondeur. Par ailleurs, l’utilisation du tracteur avec roues en métal est favorable sur les rizières.

Pour choisir le modèle de chenillards qui vous convient, il faudra tenir compte de la nature de votre terrain et du type de tâches à réaliser.

Show Buttons
Hide Buttons