Billie Holiday et Louis McKay se sont mariés 1 an après avoir été arrêtés ensemble

Billie Holiday s’est hissé parmi les artistes les plus iconiques de l’histoire. Alors qu’elle a fait carrière dans les années 90, la chanteuse de jazz continue de faire parler d’elle aujourd’hui. Évoquée en raison de sa brillante carrière, elle est souvent citée dans la presse people pour sa vie peu orthodoxe et ses écarts.

L’un des faits les plus marquants de sa vie est son mariage avec Louis McKay une année après leur arrestation. Intéressé par Billie Holiday, vous désirez en apprendre plus sur son histoire ? Découvrez dans ce billet l’essentiel à savoir sur l’ancien grand nom de la musique américaine.

Lire également : Est-il plus rentable de louer ou d’acheter ?

Enfance difficile pour Billie Holiday

L’histoire de Billie Holiday commence au début des années 1900. De son vrai nom Eleanora Fagan, elle voit le jour le 7 avril 1915 à Philadelphie. Dès sa tendre enfance, Billie ne connaît pas un cadre familial stable et calme. Son père renie sa grossesse et sa mère qui cumule les petits boulots, et même prostitution pour joindre les deux bouts ne s’occupe pas vraiment d’elle.

Eleanora est alors confiée à ses tantes et à ses cousines. Elle passe également beaucoup de temps dans des centres de redressements. Dans ces maisons, les problèmes s’enchaînent et Billie subit des agressions, de la violence et des viols. Les choses ne s’arrangent pas jusqu’à ce qu’elle rejoigne sa mère à New-York.

Lire également : À quoi ressemblent les vrais cheveux de Beyoncé

Ensemble, les deux femmes essayent de s’en sortir avec difficulté. Eleanora se tournera elle aussi vers la prostitution et enchaînera les mauvais choix. Elle découvrira néanmoins son talent pour la chanson et s’y investira progressivement afin de gagner sa vie. Elle choisit le nom de Billie Holiday comme pseudonyme. Elle est également surnommée Lady Day par certaines personnes.

Une carrière musicale impressionnante

Si le nom de Billie Holiday est autant connu aujourd’hui, c’est notamment en reconnaissance en son talent. La chanteuse est considérée par de nombreux observateurs comme la meilleure musicienne de jazz que les États-Unis aient connus. Son talent lui a notamment permis de gravir les échelons et de s’imposer dans l’univers musical de son époque. Sa renommée dépasse les frontières de son État et s’étend à l’international. Elle a ainsi pu réaliser des concerts dans différents pays du continent européen.

L’impact de Billie Holiday s’est fait remarquer beaucoup plus encore après sa mort. La native de Philadelphie reçoit notamment de nombreux hommages à titre posthumes. Elle est célébrée aussi bien en musique, en littérature, au cinéma et dans bien d’autres domaines. La plus haute reconnaissance dont elle bénéficiera est l’inscription de son étoile sur le Walk of Fame d’Hollywood le 7 avril 1986. Un Grammy Award et un Grammy Hall of Fame Award lui seront également accordés à titre posthume.

Une vie sentimentale mouvementée

Si sa carrière professionnelle est un modèle de réussite encore évoqué aujourd’hui, sa vie sentimentale est loin d’être une réussite. Peu chanceuse en amour, Billie connaîtra trois mariages. Elle se marie la première fois en 1941, alors âgée de 26 ans. Elle épouse Jimmy Monroe. Le mariage dure six années et les problèmes répétitifs conduisent le couple au divorce en 1947.

Billie Holiday convole une nouvelle fois en justes noces 4 années après. Elle se marie en 1951 avec Joe Guy. Cette nouvelle union dure également 6 ans. Le couple divorce en 1957. Peu de temps après leur séparation, Billie se marie pour une troisième fois. Elle épouse la même année Louis McKay. Le mariage est célébré au Mexique. Une année avant les noces, Billie fait l’objet d’une arrestation alors qu’elle était en compagnie de Louis.

Toxicomanie et fréquents problèmes avec la justice

Billie Holiday est loin d’avoir mené une vie modèle. L’étoile de la musique a eu des problèmes de drogue et d’alcool. Cela est notamment dû à ses fréquentations. Son premier époux l’a initié à l’alcoolisme et à la drogue. Les nombreux écarts de la chanteuse lui vaudront des arrestations et des emprisonnements.

D’après certaines sources, la première arrestation de Billie intervient alors qu’elle se prostitue. Elle aurait même été emprisonnée pour cela. Elle est arrêtée et condamnée en 1947, l’année de son premier divorce. Elle est incarcérée pendant une année avant d’être libérée. Elle fait l’objet d’une nouvelle arrestation en 1949 pour détention de drogue.

Billie sera une troisième fois arrêtée en 1956. Cette fois-ci, elle est interpelée par la police en compagnie de Louis McKay son futur époux. Ce dernier était un mafieux et les deux détenaient des stupéfiants lors de leur arrestation. En le fréquentant, Billie a replongé dans ses travers et encore plus sombré dans le milieu de l’illégal et du crime.

Une mort non clarifiée et des révélations choquantes

Les problèmes de Billie Holiday s’enchaînent jusqu’à sa mort en 1959. À l’époque, elle était séparée de Louis McKay, bien que leur mariage n’était pas résilié. Son décès sonne comme un choc et entraîne de nombreuses réactions. Les raisons de la mort de Billie restent assez floues. Des révélations se feront suite à sa mort. On évoquera des relations tendues avec Louis, un mariage intéressé sans amour, d’éventuelles violences conjugales, etc.

Show Buttons
Hide Buttons