Comment choisir une machine à café à grains professionnelle ?

La machine à café à grains est un bijou. Pourquoi ? C’est un outil performant, automatique et simple d’utilisation qui permet de produire du café moulu en seulement quelques minutes. Quoi de mieux que de vous en équiper pour faire profiter de ces boissons à vos équipes au bureau. On vous donne quelques pistes pour choisir au mieux votre broyeuse professionnelle. 

La taille du bac à grains et du réservoir d’eau

Pour ce genre de machine dont la vocation est de transformer les grains de café en liquide, le réservoir d’eau et le bac à grain sont aussi importants l’un que l’autre. Ils influencent directement la capacité et l’autonomie de l’appareil. C’est la raison pour laquelle vous devez le choisir en fonction de vos besoins et du nombre de personnes qui composent votre bureau. Contrairement à une machine à café à grains pour foyer dont la contenance du bac (125g) pourrait produire en moyenne 5 tasses de café par jour, celle devant être utilisée dans un cadre professionnel devrait avoir un bac de contenance d’environ 250 g pour produire entre 15 et 20 tasses de café par jour. Pour profiter d’appareils de qualité, achetez votre machine à café à grains professionnelle

Lire également : Comment une agence spécialisée en séminaire professionnel s’organise-t-elle ?

L’état du panneau de contrôle de la machine

L’une des pièces maîtresses de votre machine à café à grains professionnelle est évidemment le broyeur. En fonction des marques d’appareils, vous trouverez entre 3 et 113 positions de réglages qui influent sur la qualité de votre mouture. C’est en fonction de ces éléments que vous pourrez obtenir un café plus ou moins corsé en vue de satisfaire tous vos partenaires et personnels. A côté de ça, chaque machine est composée d’un espace de pilotage qui en fonction de ses outils est dit complet ou pas. De manière générale, le panneau est composé de pictogrammes et de touches d’accès directs. Veuillez consulter le mode d’emploi avant la première utilisation.

A découvrir également : Agence SEO : que faut-il en retenir ?