Karl Lagerfeld : biographie de l’empereur de la mode

Puissance créatrice à l’origine de l’entreprise commerciale de plusieurs millions de dollars de Chanel, Karl Lagerfeld était considéré comme l' »empereur » du monde de la mode.

Il a régné sur plusieurs maisons de couture et labels de créateurs à travers le monde, notamment Fendi, H&M, Diesel et Chloe. Il était l’un des créateurs de mode les plus acclamés, qui incarnait la mode et l’art de la création.

A découvrir également : Quels sont les services offerts par les sociétés spécialisées en chauffage et climatisation?

Enfance et début de vie

Karl Lagerfeld est né le 10 septembre 1933 à Hambourg, en Allemagne, de Otto Lagerfeldt et Elisabeth Bahlman. Il bénéficie d’une éducation privilégiée tout au long de son enfance et de sa jeunesse.

Il a étudié dans une école privée et a terminé ses études secondaires au célèbre lycée Montaigne, où il a obtenu des diplômes en histoire et en dessin.

A découvrir également : Comment éclaircir les cheveux naturellement ?

Carrière

En 1955, il travaille comme assistant du créateur français Pierre Balmain, puis du créateur Jean Patou. Il dessine des collections de haute couture pour Patou.

En juillet 1958, il présente sa première collection, qu’il expose pendant deux heures. Il a publié cette collection sous le nom de « Roland Karl ». La collection n’est cependant pas bien accueillie.

En 1960, il dessine une collection de minijupes qui sortent au printemps de cette année-là. Une fois de plus, la collection n’est pas bien accueillie et les critiques de mode en font une critique négative.

Plus tard dans l’année 1960, il sort une collection de petits chapeaux spéciaux, fabriqués en satin. Il s’agit de sa première œuvre qui suscite des critiques positives et des éloges et qui est bien accueillie.

En 1963, il commence à travailler en tant que designer pour la marque de couture romaine « Tiziani ». Plus tard, la marque a également lancé un label de prêt-à-porter, pour lequel il a conçu la première collection.

Après son remplacement par Guy Douvier chez Tiziani, en 1970, il collabore avec la maison de haute couture romaine Curiel. La première collection « Curiel » est conçue par lui cette année-là.

En octobre 1972, il présente sa collection de vêtements de printemps intitulée « Chloe ». L’ensemble du créateur fait les gros titres de la fraternité de la mode et est considéré comme le vêtement le plus à la mode que l’on puisse trouver.

Plus tard, en 1972, il a commencé à travailler avec la maison de couture italienne Fendi. Chez Fendi, il est chargé de concevoir une variété de fourrures, d’accessoires et de lignes de vêtements.

Ses coupes innovantes, ses créations de haut niveau et ses ensembles élégants font de lui l’un des noms les plus recherchés dans le monde dominé par la mode.

Sa popularité a atteint des niveaux inégalés, puisqu’il s’est associé à quatre créateurs et qu’il a conçu simultanément des vêtements pour hommes et pour femmes, de la lingerie, des pulls et des chaussures.

C’est en 1983 qu’il commence à travailler avec la marque française « Chanel ». L’année suivante, il lance sa propre marque de mode, ce à quoi il aspirait depuis son entrée dans les circuits de la mode.

En 1994, il présente une collection controversée, composée de robes brodées de phrases du Coran. Le tollé est tel qu’il doit engager des gardes du corps pour le mannequin Claudia Schiffer afin de la protéger des fondamentalistes.

En 2002, il collabore avec « Diesel ». Ensemble, ils ont lancé une collection spéciale de jeans appelée « Lagerfeld Gallery by Diesel ». La collection a été présentée à la Fashion Week de Paris. Environ 90 % de la collection a été vendue dès la première semaine, malgré un prix très élevé.

En 2004, il a collaboré avec la multinationale suédoise de la vente au détail de vêtements, H&M. La marque a proposé une collection de ses vêtements.

La marque a proposé une collection de ses vêtements pour hommes et femmes dans certains points de vente sélectionnés. La quasi-totalité de la collection a été vendue en deux jours à peine.

En plus d’être un créateur de mode très en vue, il est également un photographe de talent. Ce talent a été mis en lumière lorsqu’il a personnellement photographié la chanteuse et actrice américaine Mariah Carey pour la couverture du magazine « V ». On rapporte qu’il a également photographié des campagnes publicitaires pour « Chanel » et « Fendi ».

En 2006, il a lancé une nouvelle collection spécialement conçue de vêtements en jean et de T-shirts ajustés pour hommes et femmes. Cette collection exquise s’appelle « K Karl Lagerfeld ».

En 2010, on l’a vu dans une publicité Volkswagen, dans laquelle il jouait son propre rôle. Cette année-là, il a également conçu une bouteille spéciale à son effigie pour Coca-Cola Light en France.

En 2012, il a créé une collection de cosmétiques de vacances pour le maquilleur japonais, ShuUemura. La même année, il a également lancé une collection de pins et de broches de Suzanne Belperron.