Tout savoir sur l’homologation d’un van

Le passage à un vanlifer passe par l’aménagement d’un van mais surtout par l’homologation de ce dernier. Cette homologation peut s’avérer parfois difficile aux yeux des personnes possédant un van. Vous découvrirez dans les lignes qui suivent tout ce qu’il y a à savoir sur l’homologation d’un van.

Qu’est-ce que l’homologation d’un van aménagé ?

L’homologation d’un véhicule automoteur spécialisé de PTAC (VASP) est un processus visant à passer plusieurs contrôles dans le but de vérifier si l’aménagement de votre van respecte les normes AFNOR. Ce contrôle s’effectue auprès de divers établissements d’état que sont la Qualigaz et la Dreal. Une fois le test réussi, vous serez habilité à acheter et conduire un van aménagé.

A voir aussi : Quelle couleur de liquide de refroidissement choisir ?

Par ailleurs, cette homologation vous permettra de passer aisément votre contrôle technique. Elle est également très demandée par les assurances, elle vous permettra de trouver une bonne assurance qui ne vous abonnera pas. Cette homologation vous permettra de partir à l’aventure sans avoir à vous inquiéter de la plupart des problèmes que rencontrent les autres vanlifers.  

Les documents, les étapes et le prix d’une homologation

Vous pourriez croire qu’il est difficile de faire homologuer son van mais les documents à rassembler ne sont pas compliqués. Il vous faut remplir le dossier RTI que vous enverrez ensuite à la Dreal de votre région. Par la suite, il vous faut choisir le type d’aménagement que vous aimerez faire à votre van. Faites en sorte que vos aménagements soient compatibles aux normes AFNOR. Vous devez passer le contrôle de votre ventilation en dernier lieu.  Il vous faudra compter entre 550 et 1000 euros pour passer l’homologation.

A lire aussi : WebApp4you : estimer le prix de reprise d'une voiture