Quand changer les pneus Suisse ?

La Suisse est un pays où les conditions climatiques peuvent rapidement devenir très froides, selon les régions. Ainsi, les routes peuvent devenir glissantes à cause de la neige, du verglas et des plaques de givre. C’est pour cette raison que les véhicules doivent être équipés de pneus neige. Les pneus neige ou pneus hiver permettent d’avoir une bien meilleure tenue de route et d’éviter les accidents de la route par temps froids. De plus, cela permet d’éviter une amende assez élevée si la police remarque que votre voiture n’est pas équipée de pneus hiver lors d’un accident.

Pourquoi les pneus hiver sont nécessaires en Suisse ?

Lorsque l’on pense à la Suisse, les premières choses qui nous viennent à l’esprit, à l’exception du fromage et du chocolat, sont les montagnes et la neige. En effet, sur une grande période de l’année, la Suisse possède des régions complètement enneigées où les températures peuvent baisser très rapidement.

A lire en complément : Packweb3 et 2 : cours, test de code de la sécurité routière

Cela possède pour effet de rendre certaines routes très glissantes, voire presque impraticables si votre voiture n’est pas équipée de pneus hiver. En effet, les pneus classiques ne sont pas aussi souples que les versions adaptées à la neige et au froid. Les distances de freinage sont grandement affectées par les conditions météorologiques, mais en temps hivernal, elles sont réduites de 25 % en étant équipé de pneus neige, comparé à des pneus classiques. Un changement entre les deux est donc préférable.

Si ces pneus sont aussi efficaces par temps froids, c’est grâce à leur souplesse, mais aussi grâce à leur capacité à évacuer l’humidité. En hiver, l’humidité est très élevée et l’eau de la neige fondue peut facilement s’immiscer dans les rainures des pneus classiques. Les rainures des pneus hiver permettent d’évacuer l’humidité et d’avoir une bien meilleure tenue de route, en évitant que de la neige fondue reste coincée, rendant les pneus glissants.

A lire aussi : Pourquoi changer les bougies d'allumage ?

La réglementation suisse concernant les pneus hiver sur les véhicules

Pour continuer, nous allons vous expliquer la réglementation suisse concernant les pneus neige.

La loi n’impose pas les pneus neige

D’abord, sachez que la loi du pays n’oblige personne à équiper sa voiture ou son véhicule de pneus neige. En effet, même par temps très froids, vous n’êtes en théorie pas obligé d’en être équipé, et de réaliser un changement entre vos pneus classiques et les pneus neige.

Néanmoins, cela ne veut pas dire que la loi suisse est laxiste à ce sujet, bien au contraire. En effet, celle-ci stipule que vous devez être en mesure de maîtriser votre véhicule en tous temps. Si lors d’un accident causé par vous pendant la période hivernale, vous n’êtes pas équipé de pneus hiver, votre responsabilité est mise en cause et vous risquez des aggravations.

Votre assurance auto peut même se retourner contre vous si vous n’êtes pas équipé de pneus neige lors de l’accident. Alors, même si la loi ne vous y oblige pas, il est très sage d’en être équipé par temps hivernal.

Contrairement à la loi française ou du Luxembourg, la Suisse ne punit pas en soi l’oubli des pneus neiges, mais reproche l’absence de vigilance ou de responsabilité si vous n’en êtes pas équipé. Les amendes peuvent devenir très élevées si vous n’en possédez pas, la loi Fédérale étant très punitive par rapport aux accidents causés par manque de vigilance. Cela s’applique vous soyez résident de la Suisse ou non.

Les bons réflexes pour les pneus hiver en Suisse

Si vous n’êtes pas sûr du moment où vous devrez équiper vos pneus neige, nous avons quelques conseils à vous donner pour vous aider.

D’abord, il faut que vous soyez prévoyant. Cela signifie qu’avant de vous aventurer en Suisse ou dans une de ses régions, regardez le bulletin météo au préalable. Si vous savez que vous êtes en pleine période hivernale, alors il faudra équiper vos pneus neige.

En règle générale, des mois d’octobre à mars, il faudra équiper ces pneus spéciaux. C’est un bon indicateur qui est recommandé par le gouvernement fédéral de la Suisse, dans la mesure où c’est la période où il fait le plus froid dans ce pays frontalier.